Les réunions thématiques de la Commission Arc Atlantique préparent l’après 2020

/, Avenir de l'Europe, Cohésion, Maritime, Stratégie Atlantique et Coopération/Les réunions thématiques de la Commission Arc Atlantique préparent l’après 2020

La Commission Arc Atlantique (CAA) de la Conférence des Régions Périphériques Maritimes a organisé pour la deuxième fois ses réunions thématiques les 6 et 7 février dernier. Les Régions et des représentants de différentes institutions de lUE sont venus évoquer les futurs programmes européens pour laprès 2020.

Les huit groupes de travail de la Commission Arc Atlantique ont abordé les sujets suivants : accessibilité/attractivité, sécurité maritime, avenir de la stratégie européenne pour l’Atlantique et Brexit.

Ces réunions ont permis aux différentes Régions concernées de rencontrer les représentants de différentes institutions de l’UE, de compléter le travail effectué depuis les premières réunions thématiques de juin 2017, et de discuter des actions à mettre en œuvre prochainement, avant la tenue de la prochaine assemblée générale de la Commission Arc Atlantique en juin 2018.

Le 6 février, le groupe « Transports », coordonné par la Cantabrie, a discuté des modifications nouvellement apportées à la réglementation sur la connexion des réseaux nationaux des différents États membres de l’UE avec la Direction générale de la mobilité et des transports (DG MOVE) de la Commission européenne. Les Régions de ce groupe ont également préparé la prochaine assemblée générale de la Commission Arc Atlantique qui mettra particulièrement l’accent sur les transports dans l’Arc Atlantique.

Pendant la séance de travail du groupe « Tourisme et culture atlantiques », la Direction Générale du marché intérieur, industrie, entrepreneuriat et PME (DG GROW) de la Commission européenne a énuméré les différentes opportunités financières mises à la disposition des Régions pour le développement du tourisme pendant la période couverte par le programme, à savoir 2014-2020. La DG GROW a aussi appelé les Régions de l’Arc Atlantique à apporter des informations sur le dialogue paneuropéen entre les différents acteurs économiques intéressés, à savoir les opérateurs de croisières, les ports et les promoteurs du tourisme côtier.

Le 7 février, le groupe de travail « Énergies marines renouvelables » a accueilli les Directions générales suivantes : Énergie (DG ENER), Recherche et Innovation (DG RTD), et Affaires maritimes et pêche (DG MARE) conviées afin de participer à la discussion sur le soutien de l’UE aux programmes sur les énergies marines renouvelables prévus pour l’après-2020 et sur la Directive européenne de gouvernance des différentes sources d’énergie propre.

Plusieurs débats ont prouvé l’engagement des Régions de l’Arc Atlantique pour le développement du secteur des EMR qui tiennent à montrer qu’elles sont d’importants partenaires pour les États membres et pour l’UE en général, compte tenu de leur contribution à des programmes nationaux ambitieux dans le domaine de l’énergie.

Le groupe de travail « Innovation » a donné aux Régions l’opportunité de discuter des futures actions à mettre en œuvre dans le domaine de la formation maritime. Les projets de formation maritime conçus par les Régions et le secrétariat de la Commission Arc Atlantique, “comme BBMBC”, sont fondamentaux  pour le développement des savoir-faire et l’élaboration de l’agenda des compétences de l’UE.

Le groupe de travail « Pêche » a permis aux Régions de connaître le positionnement de la Commission européenne sur les opportunités financières offertes au secteur de l’aquaculture, particulièrement développé par les Régions de l’Arc Atlantique, ces dernières étant à l’origine de produits d’une grande valeur. Le projet SAFER, dont la CRPM est partenaire, est cité parmi les meilleurs exemples présentés.

Pendant la séance de travail de ce groupe, les Régions de l’Arc Atlantique se sont également exprimé sur le prochain positionnement politique de la CRPM à l’égard du Fonds européen pour les affaires maritimes et la pêche (FEAMP) pour la période de l’après-2020. Ce document devra faire l’objet d’une décision du Bureau politique de la CRPM le 8 mars prochain et d’un débat organisé par la Commission Arc Atlantique devant un plus large public à l’occasion de la Journée européenne de la Mer.

Dans le cadre du groupe « Stratégie Atlantique », la DG MARE a communiqué les résultats préliminaires de l’analyse de mi-trimestre du plan d’action de la stratégie européenne pour l’Atlantique. La DG MARE a accueilli les propositions de la Commission Arc Atlantique de façon à organiser prochainement une tournée régionale regroupant les principaux acteurs économiques de l’Arc Atlantique et qui aura pour objectif d’apporter des améliorations au plan d’action pour l’Atlantique.

Les Régions atlantiques ont convenu de se réunir encore une fois le mois prochain pour traiter des messages que souhaite transmettre la Commission Arc Atlantique au moyen des prochains programmes portant sur le Service européen de télépéage (SET).

Enfin, une séance sur le Brexit a exposé les grandes lignes des derniers développements politiques et des prochaines mesures devant être prises par la Commission Arc Atlantique. Le 29 janvier dernier, Christelle Morançais, Présidente de la Commission Arc Atlantique, a rencontré Michel Barnier, négociateur en chef de la Commission européenne, pour lui faire part des inquiétudes des Régions de l’Arc Atlantique, en particulier pour les secteurs de la pêche, du tourisme et des transports, mais également pour lui soumettre des propositions concrètes destinées à répondre à ces inquiétudes.

Le groupe continuera de collecter des études d’impact, telles que celles qui ont été fournies par l’association des comités économiques, sociaux et environnementaux de l’Atlantique français qui aide la Commission Arc Atlantique à obtenir des informations dans le cadre du processus de négociations et du débat sur l’élaboration du prochain Fonds européen pour les affaires maritimes et la pêche (FEAMP).

La Commission Arc Atlantique, en plus de BBMBC et SAFER, est impliquée dans deux autres projets : CleanAtlantic sur les déchets marins et SIMNORAT sur la planification de l’espace maritime dans la zone OSPAR IV.

Pour plus d’informations, cliquez ici.

2018-02-26T10:29:08+00:00