La jeune génération au cœur des travaux de l’Assemblée Générale de la Commission Arc Atlantique

/, Cohésion, Energie & Climat, Stratégie Atlantique et Coopération/La jeune génération au cœur des travaux de l’Assemblée Générale de la Commission Arc Atlantique

L’Assemblée Générale de la Commission Arc Atlantique, qui s’est tenue le 2 et 3 mars 2017 aux Sables d’Olonne a ouvert ses portes pour la première fois à vingt-cinq élèves d’un lycée professionnel local, le Lycée Eric Tabarly.

Bruno Retailleau, le Président de la Commission Arc Atlantique (CAA) et du Conseil Régional des Pays de La Loire, avait précédemment exprimé son engagement d’impliquer davantage la jeune génération aux débats politiques de la Commission Arc Atlantique.

Cet engagement s’est traduit concrètement durant l’Assemblée Générale de la CAA des Sables d’Olonne. Les étudiants du Lycée Tabarly, âgés de 16 à 18 ans, ont été invités à participer aux deux tables rondes sur les formations maritimes et la protection de l’environnement en Atlantique.

Ils ont eu l’opportunité d’interagir avec Madame Sofia Ribeiro, eurodéputée portugaise, M. Christos Economou, chef d’unité au sein de la DG MARE de la Commission Européenne mais aussi tous les représentants des régions membres de la CAA ainsi que certains acteurs socio-économiques de l’espace Atlantique pertinents pour les sujets abordés.

Ce nouveau format fait partie d’une initiative plus large menée par la CRPM qui souhaite contribuer aux débats institutionnels sur l’avenir de l’Europe. Depuis sa création en 1973, la CRPM n’a cessé de défendre le rôle des régions dans la promotion d’un projet européen ambitieux. L’Assemblée Générale de la CAA a permis d’obtenir le point de vue des jeunes européens à cet égard.

Les Régions de la Commission de l’Arc Atlantique ont exprimé leur soutien vis-à-vis de cette initiative. La CAA compte tirer parti de ces contacts avec les étudiants au travers du projet « Un Master Bleu en Biotechnologie pour une Carrière Bleue » piloté par l’Université de La Rochelle, ainsi que par sa participation aux débats du groupe d’experts de la Commission Européenne sur la formation maritime.

En complément de l’engagement auprès des jeunes, les régions ont aussi discuté des conséquences du Brexit.

Suite à la proposition de la Galice, une nouvelle Task Force sur le Brexit a été créée. Son objectif est d’alimenter les travaux de la CRPM de « Réflexion sur le Futur de l’Europe » et d’influencer les négociations européennes sur le Brexit.

Comme la question du futur de l’Europe s’accompagne aussi d’une réflexion sur le développement durable, le Président Retailleau a également proposé que les régions membres écrivent et ratifient une charte environnementale à l’échelle du bassin maritime de l’Atlantique.

En parallèle de ces initiatives, l’Assemblée Générale a permis de débattre du futur de la Stratégie Maritime Atlantique, de la Politique Commune de la Pêche (PCP), de la politique du Réseau Transeuropéen de Transport (RTE-T) ainsi que de la politique sur les énergies marines renouvelables.

Les principaux résultats des échanges de l’Assemblée Générale de la CAA sont rassemblés dans la Déclaration Finale des Sables d’Olonne.

Pour plus d’information, consultez le site web de la Commission Arc Atlantique de la CRPM

2017-03-14T13:12:42+00:00