Un aperçu des objectifs clés des Commissions géographiques de la CRPM

/, Cohésion, Energie & Climat, Maritime, Stratégie Atlantique et Coopération/Un aperçu des objectifs clés des Commissions géographiques de la CRPM

Les Assemblées générales annuelles des Commissions géographiques de la CRPM se sont tenues ces dernières semaines en mai et juin. A ces occasions, les membres ont pu discuter des thématiques et des politiques d’intérêt direct concernant leurs régions, notamment la Cohésion, le Maritime, l’Accessibilité, la Migration et le Changement Climatique.

Le Gouverneur George Hatzimarkos élu Président de la Commission des Iles

L’Assemblée Générale de la Commission des Iles a eu lieu à Rhodes (Sud Egée, GR) les 19-20 mai 2016 qui a porté sur « Quelles réalités et quelles opportunités pour les Iles dans une Europe en évolution ». La Politique de cohésion, les Aides d’Etat, la gestion migratoire, l’accessibilité, l’énergie durable et climat ont été les principaux sujets abordClimate changeés.

Lors de cette Assemblée Générale, la Commission des Iles a adopté des propositions spécifiques pour une meilleure prise en compte des besoins des Iles dans politique de cohésion post-2020, qui font suite au débat organisé au Parlement européen le 10 mars 2016 sur « Les iles et la politique de cohésion » dans le cadre de l’intergroupe Mers, Rivières, Iles et Zones Côtières (SEARICA).

La Commission des Iles a également adopté des propositions pour une meilleure prise en compte des Iles dans le règlement sur les Aides d’Etat, les réseaux RTE-T et les Autoroutes de la Mer, ainsi que des recommandations sur la gestion migratoire et des propositions sur les initiatives que les Iles peuvent mettre en œuvre pour atteindre les objectifs climatiques 2030 de l’UE.

Une Déclaration Finale avec des messages politiques sur ces thématiques a été adoptée à l’issue de la réunion et est disponible (en ENGFRITESPGR) ici avec les documents de travail.

A l’occasion de cette Assemblée Générale, George Hatzimarkos, Gouverneur de la Sud Egée (Grèce), a été élu Président de la Commission des Iles de la CRPM à l’unanimité pour un an.

La Commission des Iles a pour objectif  de renforcer la voix des Régions insulaires dans les politiques de l’UE et de montrer, qu’en raison de leurs handicaps structurels (article 174 du traité de l’UE), elles doivent faire l’objet d’une attention particulière conforme au principe de cohésion territoriale, et une condition préalable à l’égalité des chances pour la croissance.

La Commission Balkans/Mer Noire plaide pour  » le dialogue et la coopération »

Pictured (L-R) are Christiana Kalogirou, North Aegean Governor, First Vice-President of the BBSC, Andreas Kiefer, Secretary General of the Congress of Local and Regional Authorities and İnş. Müh. Şükrü Genç, Mayor of Sariyer

Pictured (L-R) are Christiana Kalogirou, North Aegean Governor, First Vice-President of the BBSC, Andreas Kiefer, Secretary General of the Congress of Local and Regional Authorities and İnş. Müh. Şükrü Genç, Mayor of Sariyer

L’unité et la coopération entre les Régions sont vitales pour créer de la croissance et encourager la réconciliation dans le bassin de la Mer Noire, a déclaré la Commission Balkans/Mer Noire (CBMN).

Lors de son Assemblée générale les 30-31 mai 2016 organisée dans le siège du secrétariat international permanent de la Coopération économique de la mer Noire (CEMN), les Membres de la Commission ont discuté des objectifs et priorités de la Commission pour le développement de la région élargie des Balkans et de la Mer Noire.

L’Assemblée a été présidée par la Gouverneure de la Région Nord Egée, Mme Christiana Kalogirou avec la participation de l’Ambassadeur Michael B. Christides, Secrétaire général du secrétariat international permanent de la CEMN.

La Gouverneure Kalogirou a déclaré aux membres :”notre objectif est d’encourager le dialogue et la coopération et de soutenir les relations entre Régions membres et non membres de l’EU dans la région de la Mer Noire. Nous pouvons utiliser l’expertise de la CRPM pour stimuler la collaboration, promouvoir les bonnes pratiques et préparer les Régions à s’adapter à la nouvelle ère ».

Les principaux sujets de discussion étaient le renforcement de la coopération interrégionale, la reconnaissance de l’importance d’un agenda maritime commun et la croissance bleue, ainsi que le développement de projets communs dans les domaines tels que les transports, le tourisme, l’environnement et le développement économique.

Les membres ont adopté un plan d’action en phase avec les politiques et programmes internationaux de l’Europe du Sud-Est, incluant la Synergie de la Mer Noire, le Partenariat Oriental ainsi que les stratégies pour la région Adriatique-Ionienne et le Danube.

Cet évènement a également permis à la Commission et la Coopération économique de la mer Noire de continuer à progresser dans leurs projets de futur partenariat qui doit se concrétiser par la signature d’un « Memorandum of Understanding. »

S’adressant aux membres, l’Ambassadeur Christides a exprimé que « nous attendons beaucoup de ceAmbassadortte coopération car nous savons très bien que la CRPM a une expérience concrète dans la participation et la mise en œuvre des projets. Nous allons travailler ensemble pour améliorer cette région pour nos citoyens ».

Au cours de la réunion, les représentants des programmes de coopération transfrontalière, des organisations du secteur économique et de la société civile, y compris la Commission européenne, le Conseil de l’Europe et la Banque européenne d’investissement se sont également exprimés.

La CRPM et le CEMN ont toutes les deux participé à la 3e conférence des parties prenantes de la Mer Noire organisée à Odessa le 14 juin 2016. Dans leurs interventions respectives, elles ont souligné comment elles souhaitaient jouer un rôle actif dans les prochaines étapes du processus vers un agenda maritime commun en Mer Noire.

Bruno Retailleau élu Président de la Commission Arc Atlantique

Pictured (L-R) Eleni Marianou, CPMR Secretary General, Uxue Barkos Berruezo, President of Gobierno de Navarra and Bruno Retailleau, President of the Pays de la Loire Region

Pictured (L-R) Eleni Marianou, CPMR Secretary General, Uxue Barkos Berruezo, President of Gobierno de Navarra and Bruno Retailleau, President of the Pays de la Loire Region

L’Union européenne doit allouer plus de ressources pour soutenir les énergies renouvelables et les industries de la « croissance bleue » qui stimuleront l’économie et soutiendront les objectifs climatiques, a déclaré la Commission Arc Atlantique de la CRPM.

Lors de son Assemblée générale qui s’est déroulée à Pampelune les 2 et 3 juin 2016, à l’invitation de Mme Uxue Barkos, Présidente de la Communauté de Navarre, les membres de la Commission ont présenté une série de propositions visant à favoriser le projet européen dans les territoires atlantiques.

Ces propositions incluent le développement des énergies marines renouvelables, considérées comme le moyen clé pour créer des emplois et lutter contre le changement climatique. Les membres de la Commission Arc Atlantique appellent également l’UE à soutenir davantage la formation et la recherche dans tous les domaines de l’économie bleue, y compris dans le secteur du tourisme et des transports.

En particulier, ils saluent le lancement de l’initiative « Blue Careers » portant sur la formation – qui capitalise sur le projet pilote « Vasco da Gama » porté par la CRPM – mais mettent aussi l’accent sur la nécessité d’un soutien de long terme dans ce secteur.

La Commission a également souligné le besoin de créer un vrai corridor Atlantique, afin d’améliorer les transports, les opportunités commerciales ainsi que la connectivité entre les territoires atlantiques.

« La Commission Arc Atlantique de la CRPM est le forum idéal dans lequel les régions renforcent leur coopération et leurs liens, ce qui facilite la préparation de projets remarquables qui seront financés par des programmes européens », a déclaré la Présidente Barkos dans son discours d’ouverture de la réunion.

Lors de l’Assemblée générale, la Commission Arc Atlantique a élu son nouveau Président, M. BrunAtlantic Arc Presidento Retailleau, Président de la Région Pays de la Loire. Dans la présentation de son programme de travail pour les deux prochaines années, M. Retailleau a déclaré : « la mer, les océans et l’Atlantique sont notre bien commun, notre identité. Les Régions atlantiques mobiliseront leurs forces pour élaborer des propositions concrètes sur les énergies marines renouvelables, les compétences marines et la connectivité des transports .”»

La priorité absolue de la région Pays de la Loire est de renforcer les actions de lobbying de la Commission Arc Atlantique. Bruno Retailleau a souligné que la renégociation de la politique budgétaire et de la politique de cohésion constitue un moment crucial pour l’Union européenne.

C’est pourquoi la Commission Arc Atlantique doit être particulièrement active pour faire entendre sa voix et accélérer la mise en œuvre de la Stratégie atlantique en renforçant ses liens avec les institutions de l’UE, a-t-il précisé. Tout au long de la présidence de M. Retailleau, la priorité sera également accordée à la mise en œuvre de la Stratégie atlantique et de ses sources de financement, qui sont encore trop faibles.

Monsieur Retailleau entend également encourager la participation aux projets de l’UE au sein des groupes de travail de la Commission Arc Atlantique, afin de lui donner plus de visibilité et de développer une expertise dans des domaines spécifiques. L’accessibilité est la dernière priorité identifiée par la région. La Commission Arc Atlantique doit poursuivre ses efforts de lobbying en vue de prendre en compte les zones grises et de mieux relier les territoires de l’Atlantique entre eux et avec le centre de l’Europe.

Pour mener à bien ce travail ambitieux, le Président Retailleau collaborera avec deux membres élus de la région Pays de la Loire, qui suivront également de près les activités de la Commission Arc Atlantique : Christophe Priou, en charge des questions liées à la pêche, et Sébastien Pilard, en charge des questions liées à l’économie bleue.

S’adressant aux membres lors de la réunion, Mme Eleni Marianou, Secrétaire générale de la CRPM, a affirmé que « les régions sont l’épine dorsale du développement économique de l’Europe et les régions de l’Atlantique sont au premier plan des initiatives pour développer les projets concrets visant à stimuler la croissance et les emplois pour leurs citoyens. »

Une déclaration finale a été approuvée par les participants à la fin de l’Assemblée.

Jari Sainio réélu à la Présidence de la Commission de la Mer Baltique

Jari Sainio continues as president of the CPMR Baltic Sea CommisisonJari Sainio, Vice-président du Conseil régional d’Helsinki-Uusimaa a été réélu Président de la Commission de la mer Baltique de la CRPM pour 2016-2018.

L’élection a eu lieu lors de l’Assemblée générale de la Commission de la mer Baltique en région Gävleborg, le 26 mai 2016.

Annika Sandström, Présidente du Conseil du comté de Stockholm et Kalev  Kaljuste, Gouverneur de Parnumaa, ont été élus Vice-Présidents. Le mandat de la Secrétaire Exécutive, Mme Åsa Bjering, a été prolongé jusqu’en décembre 2018.

La liste complète des membres composant le Comité exécutif de la Commission Mer Blatique peut être consultée ici. Le discours du nouveau Président, Jari Sainio, peut être lu ici. Le procès-verbal, l’énoncé de la vision et de la mission de la Commission de la mer Baltique de la CRPM et les autres documents de travail adoptés au cours de l’Assemblée générale de la CMB sont disponibles ici.

La Commission Mer du Nord demande la création d’une nouvelle plate-forme de coopération

Andreas Lervik, Vice- President from Østfold, Norway, Kerstin Brunnström, President from Västra Götaland, Sweden, and John Lamb, Vice-President from Southend on Sea, UK

Andreas Lervik, Vice- President from Østfold, Norway, Kerstin Brunnström, President from Västra Götaland, Sweden, and John Lamb, Vice-President from Southend on Sea, UK

La Commission Mer du Nord de la CRPM (CMN) a demandé la création d’une plate-forme officielle de coopération pour les pays et les régions situées autour de la mer du Nord.

Ce message clair adressé aux Gouvernements nationaux et aux Institutions européennes a été formulé dans la déclaration de Legoland, prononcée par la CMN à l’occasion de la Conférence de la mer du Nord et de l’Assemblée générale de la CMN de 2016.

Lors de cette assemblée générale qui s’est tenue à Billund, au Danemark, les membres de la Commission ont également adopté la version révisée du document de stratégie pour la région de la mer du Nord à l’horizon 2020 (NSR 2020). Cette stratégie identifie les défis et les possibilités dans la région de la mer du Nord et met en avant plusieurs outils pertinents pour relever les défis auxquels nous sommes confrontés.

Cela implique de renforcer la coopération et la multi gouvernance parmi les régions de la mer du Nord, en mettant à profit l’innovation et en l’encourageant, en créant des clusters pour la collaboration sectorielle, et en favorisant la croissance bleue et les secteurs des énergies alternatives.

Pour tirer parti de ces outils, la Commission de la mer du Nord (CMN) a recommandé que les États membres et la Norvège, ainsi que le Parlement européen et la Commission européenne, prennent les mesures nécessaires en vue de mettre en place une plate-forme officielle de coopération pour les pays et les régions situées autour de la mer du Nord.

Dans cette perspective, il conviendra d’encourager des actions coordonnées et rationalisées afin de créer des règles du jeu équitables pour les investissements privés dans les régions de la mer du Nord.

En plus d’être parvenus à des accords sur d’importantes questions stratégiques telles que la stratégie pour la région de la mer du Nord à l’horizon 2020 (NSR 2020) et la déclaration de Legoland, les membres présents lors de la réunion ont également élu Kerstin Brunnström, de la région Västra Götaland en Suède, Présidente pour la période 2016-2018. Andreas Lervik, de la région de Østfold en Norvège, a quant à lui été élu Vice-président.

S’exprimant suite à son élection, Kerstin Brunnström, a déclaré : « Je suis très reconnaissante de l’occasion qui m’est offerte de travailler avec les régions de la mer du Nord, dans l’objectif de créer de la croissance, de la stabilité et de la prospérité pour nos concitoyens. »

Au cours de la séance, les membres de la Commission ont adopté une résolution sur l’obligation de débarquement, qu’ils soutiennent comme moyen d’empêcher la surpêche dans le cadre de la politique commune de la pêche (PCP), tout en faisant part de leurs préoccupations concernant les populations tributaires de la pêche.

Ils ont également convenu d’une déclaration politique sur les transports, mettant l’accent sur certaines exigences fondamentales pour promouvoir l’accessibilité aux régions périphériques et maritimes et favoriser les solutions de transport durable, conformément au Plan d’Action NSR 2020.

2016-12-09T15:10:21+00:00