Le projet « Blue Biotechnology Master’s for a Blue Carreer » (BBMBC), impliquant la Commission Arc Atlantique de la CRPM, a pris fin en décembre 2019. Pendant les derniers mois des projets, les partenaires ont développé un ensemble de recommandations politiques sur la formation maritime destiné aux institutions européennes.

Développé par la Commission Arc Atlantique et à l’initiative de la Région Nouvelle Aquitaine, le projet BBMBC financé par le Fonds européen pour les affaires maritimes et la pêche (FEAMP) de janvier 2017 à décembre 2019, a rassemblé universités et PME de l’espace atlantique afin de développer un Master dans le secteur des biotechnologies bleues de pointe.

Un des livrables du projet était aussi une série de recommandations politiques à adresser à la Commission européenne. Elles sont les suivantes :

  • Les appels « Blue Careers » doivent être reproduits au cours de la prochaine période de programmation en tenant compte de quelques suggestions d’amélioration : la limitation de la charge administrative, de l’aide de EASME/DG MARE pour identifier d’autres sources de financement permettant d’assurer la durabilité du projet, un accent particulier sur l’apprentissage tout au long de la vie et la sensibilisation aux écoles ;
  • Ils devraient promouvoir la méthodologie développée par le projet BBMBC et penser à des façons pour améliorer leur effet de levier ;
  • La Commission européenne devrait développer une plate-forme de transfert de connaissance pour capitaliser les résultats du projet dans le secteur de la biotechnologie bleue européenne. Cette communauté pourrait avoir une dimension de bassin maritime pour développer des écosystèmes de compétences autour de bassins maritimes ;
  • La Commission européenne devrait capitaliser les résultats du projet et des initiatives liées aux compétences du secteur des biotechnologies bleues dans la législation future, telle que la stratégie de l’UE pour les compétences bleues ou la feuille de route sur la bioéconomie, ainsi que les opportunités de financements européens tels qu’Erasmus et Horizon Europe.

Ces recommandations ont été élaborées par les organisations partenaires. Elles seront utilisées afin d’alimenter les futurs travaux du groupe de travail Innovation de la Commission Arc Atlantique, coordonné par la région Nouvelle Aquitaine, qui vise à développer un nouveau projet dans le domaine de la formation maritime.

Pour plus d’informations, lisez les recommandations finales du projet BBMBC à la Commission européenne.