Photo (G-D) Eleni Marianou, Secrétaire générale de la CRPM, Uxue Barkos Berruezo, Présidente de la Navarre et Bruno Retailleau, Président de la Région Pays de la Loire

Photo (G-D) Eleni Marianou, Secrétaire générale de la CRPM, Uxue Barkos Berruezo, Présidente de la Navarre et Bruno Retailleau, Président de la Région Pays de la Loire

L’Union européenne doit allouer plus de ressources pour soutenir les énergies renouvelables et les industries de la « croissance bleue » qui stimuleront l’économie et soutiendront les objectifs climatiques, a déclaré la Commission Arc Atlantique de la CRPM.

Lors de son Assemblée générale qui s’est déroulée à Pampelune les 2 et 3 juin 2016, à l’invitation de Mme Uxue Barkos, Présidente de la Communauté de Navarre, les membres de la Commission ont présenté une série de propositions visant à favoriser le projet européen dans les territoires atlantiques.

Ces propositions incluent le développement des énergies marines renouvelables, considérées comme le moyen clé pour créer des emplois et lutter contre le changement climatique. Les membres de la Commission Arc Atlantique appellent également l’UE à soutenir davantage la formation et la recherche dans tous les domaines de l’économie bleue, y compris dans le secteur du tourisme et des transports.

En particulier, ils saluent le lancement de l’initiative « Blue Careers » portant sur la formation – qui capitalise sur le projet pilote « Vasco da Gama » porté par la CRPM – mais mettent aussi l’accent sur la nécessité d’un soutien de long terme dans ce secteur.

La Commission a également souligné le besoin de créer un vrai corridor Atlantique, afin d’améliorer les transports, les opportunités commerciales ainsi que la connectivité entre les territoires atlantiques.

« La Commission Arc Atlantique de la CRPM est le forum idéal dans lequel les régions renforcent leur coopération et leurs liens, ce qui facilite la préparation de projets remarquables qui seront financés par des programmes européens », a déclaré la Présidente Barkos dans son discours d’ouverture de la réunion.

Atlantic Arc President

Lors de l’Assemblée générale, la Commission Arc Atlantique a élu son nouveau Président, M. Bruno Retailleau, Président de la Région Pays de la Loire. Dans la présentation de son programme de travail pour les deux prochaines années, M. Retailleau a déclaré : « la mer, les océans et l’Atlantique sont notre bien commun, notre identité. Les Régions atlantiques mobiliseront leurs forces pour élaborer des propositions concrètes sur les énergies marines renouvelables, les compétences marines et la connectivité des transports .”»

La priorité absolue de la région Pays de la Loire est de renforcer les actions de lobbying de la Commission Arc Atlantique. Bruno Retailleau a souligné que la renégociation de la politique budgétaire et de la politique de cohésion constitue un moment crucial pour l’Union européenne.

C’est pourquoi la Commission Arc Atlantique doit être particulièrement active pour faire entendre sa voix et accélérer la mise en œuvre de la Stratégie atlantique en renforçant ses liens avec les institutions de l’UE, a-t-il précisé. Tout au long de la présidence de M. Retailleau, la priorité sera également accordée à la mise en œuvre de la Stratégie atlantique et de ses sources de financement, qui sont encore trop faibles.

Monsieur Retailleau entend également encourager la participation aux projets de l’UE au sein des groupes de travail de la Commission Arc Atlantique, afin de lui donner plus de visibilité et de développer une expertise dans des domaines spécifiques. L’accessibilité est la dernière priorité identifiée par la région. La Commission Arc Atlantique doit poursuivre ses efforts de lobbying en vue de prendre en compte les zones grises et de mieux relier les territoires de l’Atlantique entre eux et avec le centre de l’Europe.

Pour mener à bien ce travail ambitieux, le Président Retailleau collaborera avec deux membres élus de la région Pays de la Loire, qui suivront également de près les activités de la Commission Arc Atlantique : Christophe Priou, en charge des questions liées à la pêche, et Sébastien Pilard, en charge des questions liées à l’économie bleue.

S’adressant aux membres lors de la réunion, Mme Eleni Marianou, Secrétaire générale de la CRPM, a affirmé que « les régions sont l’épine dorsale du développement économique de l’Europe et les régions de l’Atlantique sont au premier plan des initiatives pour développer les projets concrets visant à stimuler la croissance et les emplois pour leurs citoyens. »

Une déclaration finale a été approuvée par les participants à la fin de l’Assemblée.