Le projet CleanAtlantic mets l’accent sur le problème des déchets marins à la conférence ‘Atlantic Stakeholder Platform Conference’

/, Non classifié(e)/Le projet CleanAtlantic mets l’accent sur le problème des déchets marins à la conférence ‘Atlantic Stakeholder Platform Conference’

Le projet CleanAtlantic, mené par la CETMAR et la Commission Atlantic de la CRPM, ont tenu un atelier sur les déchets marins à la conférence Atlantic Stakeholder Platform Conference à Vigo (Galicia, Spain) le 24 octobre.

La conférence Atlantic Stakeholder Platform est un évènement annuel sur la stratégie Atlantique, crée en 2011. Elle rassemble une variété de partis prenants de cinq Etats membres Atlantiques (France, Royaume-Uni, Irlande, Espagne, Portugal) ainsi que des représentants des institutions Européennes, pour faciliter la coopération au niveau du basin maritime.

CETMAR, avec le soutient de la Commission Arc Atlantique, a obtenu le financement pour l’organisation d’un atelier appelé “Marine Litter : from a global environmental challenge to a job creation driver”.

Les objectifs étaient de :

  • Rassembler des informations sur cinq initiatives de collaboration pour lutter contre le défi des déchets marins;
  • Tirer des conclusions sur le potentiel de création d’emploi dans ce domaine;
  • Identifier des lacunes qui méritent du travail collaboratif supplémentaire en Atlantique.

Parallèlement au projet CleanAtlantic – ce qui implique la Commission Arc Atlantique en tant que partenaire – plusieurs autres projets visant à éliminer les déchets marins étaient présenter : Litter Droner, OceanCleanUp, OceanWise et ML Style.

Les cinq présentations étaient suivies par un débat pour identifier les défis pour lesquels un travail de coopération est nécessaire afin d’améliorer la surveillance, le modelage, la cartographie des « hot spots », l’élimination des déchets marins et le développement de l’économie circulaire.

Les représentants des projets ont expliqué que des drones peuvent être utiliser pour ce travail, mais ils doivent avoir la capacité de voler de longue distance loin de la côte et être facilement récupérable en cas de mauvais temps.

La technologie spatiale pourrait aussi aider à modeler et cartographier les déchets marins. Des nouveaux capteurs, capables de détecter des déchets marins, sont actuellement en développement dans l’agence spatiale de l’Union Européenne.

De plus, le montant d’énergie nécessaire pour cartographier et collecter les déchets marins a été discuté. Le concept de l’économie circulaire offre l’opportunité de trouver des solutions qui prennent en compte ce problème et qui utilisent de l’énergie renouvelable. Des ports comme Vigo, qui ont une vaste gamme de partis prenants dans ses périphéries, pourrait être un lieu important pour la mise en œuvre de l’économie circulaire.

2018-11-15T13:31:17+00:00