Stratégie Atlantique

Stratégie Atlantique2017-05-18T07:25:20+00:00

Groupe de travail Stratégie Atlantique

Stratégie Atlantique

Le groupe de travail « Stratégie atlantique » a été créé en 2010 à l’initiative de la Région qui présidait la Commission Arc Atlantique à cette époque, à savoir la région Basse-Normandie. La Cantabrie le préside depuis 2012, quand elle a pris la présidence de la Commission Arc Atlantique. Ce groupe de travail est coordonné par le Secrétariat exécutif, ainsi que par le Président. Il a été initialement mis en place pour appeler à la création d’une stratégie macro-régionale pour l’Atlantique, comme cela a été fait pour la mer Baltique en 2009. La Commission européenne a finalement décidé de mettre en place une stratégie de bassin de la mer de l’Atlantique en 2011.

L’objectif principal du groupe de travail est désormais le suivi de la mise en œuvre de la Stratégie Atlantique.

Objectifs

  • Partager l’information sur les instruments utilisés pour mettre en oeuvre la stratégie;
  • Étudier la question de l’alignement des fonds;
  • Faire pression sur la Commission européenne grâce à des retours qualitatifs;
  • Effectuer un suivi approfondi de la mise en oeuvre réelle de la stratégie dans les territoires;
  • Préparer une révision du plan d’action (2016-2017);
  • Donner plus de visibilité à la stratégie atlantique;
  • Mieux connaître ce que les autres Régions prévoient de faire et ce qui est mentionné dans leurs programmes opérationnels;
  • Exercer une pression utile et efficace auprès des nouveaux membres du Parlement européen et des nouveaux Commissaires.

Prochains évènements

Aucun Évènements prévu pour le moment.

 


Comité de coordination

Le comité de coordination est constitué des techniciens des Régions membres du Bureau politique, des animateurs des groupes de travail et des organisations atlantiques (RTA, AC3A, CVAA, RUOA). Il est chargé de travailler sur les sujets plus généraux comme la gouvernance, le financement, le programme de travail, la politique de communication, les questions de réflexion sur l’avenir des politiques communautaires stratégiques, ainsi que du suivi et de l’évaluation des travaux des groupes de travail.